Point de presse – Lancement d’une enquête sur l’accessibilité sociale au transport en commun des personnes à faible revenu.

Québec, le 20 octobre 2016 – Dans l’agglomération urbaine de Québec, 42 000 personnes vivent dans une situation de précarité financière qui rend difficile l’accessibilité au transport en commun. Ce chiffre exclut les étudiants, les enfants et les ainés. Nous parlons ici d’adultes, travailleurs à faible revenu ou vivant avec différentes formes d’aide de l’État.

Le Carrefour d’animation et de participation à un monde ouvert (CAPMO) convie les médias à un point de presse de lancement d’une recherche dans laquelle nous avons rejoint des centaines de personnes à faible revenu (travailleurs au salaire minimum, chômeurs, personnes à l’aide sociale).

Réalisant le peu de documentation spécifique existante quant à l’accès et l’utilisation du transport en commun chez les personnes à faible revenu, la nécessité d’une enquête nous est apparue évidente.

Le constat qu’à Calgary, ville jumelée à Québec, l’enquête s’est avéré une stratégie gagnante pour l’obtention d’une tarification sociale en 2005 nous a fortement encouragé à concrétiser ce projet. Nous sommes d’autant plus confiants de la pertinence de notre rapport de recherche alors que nous avons appris qu’en mars 2017, les citoyennes et citoyens de cette ville gagnant 12 000$ et moins paieront 5,15$ pour l’acquisition d’un titre mensuel.

Date: Jeudi 20 octobre, à 11h,

Lieu: À l’arrêt d’autobus Honoré Mercier, situé près du Centre de services du RTC du 884, rue Saint-Joachim (Québec, G1R 1X1)

– 30

Pour information: Emilie Frémont-Cloutier,
Comité du CAPMO pour l’accessibilité sociale au transport en commun

435 rue du Roi, Québec (Québec), G1K 2X1

Téléphone: 418-525-6187, poste 222 ou 221
Courriel: transports@capmo.org

Partagez dans vos réseau!
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
À lire également

Non à la hausse!

Le XX de mai, nous sortiront dans la rue pour demander un gel des hausses pour le transport collectif à Québec. Venez